Vins

Tokaji Aszú


Le vin hongrois le plus réputé est le Tokaji Aszú dans la région de Tokaj (Nord-Est de la Hongrie). C’est un liquide dit liquoreux de couleur jaune dorée. Un grain Aszú est un grain botrytisé, passerillé. Les grains laissés sur les vignes pendant le long automne ensoleillé se dessèchent naturellement et concentrent ainsi beaucoup de sucre. La qualité de Tokaji Aszu dépend du nombre de hottes (puttony). Louis XIV décerna à l’ « Aszú » le titre de « Vin des Rois, Roi des Vins ».

Tokay Aszú
It is the most well-known Hungarian product from the Tokaj wine region in north-east Hungary. It is a sweet, topaz-coloured wine. The term aszú is associated with the type of wine made with botrytised (i.e. "nobly" rotten) grapes. An extended Indian summer allows a very long ripening period. The sun penetrates the grape and evaporates much of the water inside, producing a higher proportion of sugar. The concentration of aszú is traditionally defined by the number of puttony. Louis XIV gave it the title of “Wine of Kings and King of Wines”.






Le sang de taureau d'Eger
La région d'Eger est surtout connue pour la production du plus célèbre vin rouge hongrois, l'Egri Bikavér ou « sang de taureau d'Eger ». Le vin a été ainsi nommé au XVI siècle, au cours de la résistance des hongrois face à l'envahisseur ottoman. La légende raconte que les troupes locales ont repoussé les armées turques notamment grâce à ce vin que leur versaient les femmes. Les Turqs ont pensé que les femmes rallongeaient le vin avec du vrai sang de taureau pour que les hommes puissent mieux passer à l’attaque. L’Egri Bikavér est un assemblage d’au moins trois des cépages les plus représentatifs de cette région : le Kadarka, le Kékfrankos, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Kékoporto, le Cabernet Franc, le Blauberger ou le Pinot Noir ou le Zweigelt.

Egri Bikavér
Egri Bikavér ("Bull's Blood of Eger") is Hungary's most famous red wine. It comes from the Eger wine region of northern Hungary. According to legend, the name originates from the invasion of Suleiman the Magnificent around 1552. To motivate and support the small group of soldiers during the Siege of the Castle of Eger, women served a lot of red wine to them. Among the Turkish soldiers it was rumoured that bull's blood was mixed into the red wine, as otherwise the strength and firm resistance of the town and castle of Eger could not be explained. Officially Egri Bikavér must contain at least three of the following 10 grapes: Kadarka, Kékfrankos (or Blaufränkisch in German), Blauer Portugieser (Kékoportó), Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot, Menoire, Pinot Noir, and the modern Austrian hybrids, Blauburger and Zweigelt.



Copyright 2009, tous droits réservés - Informations Légales